Modules et accessoires personnalisés de capteur d’oxygène à base de zirconium

Avec des plages en ppm jusqu’à 95%

La personnalisation peut être considérée comme une boîte à outils offerte par Pewatron au client, afin qu’il puisse constituer le module d’oxygène le mieux adapté à chaque application. La forme, l’ajustement et la fonction des capteurs d’oxygène ne peuvent être modifiés, mais les 4 types de capteurs (FCX-ULL, UL, UC et UWC) couvrent presque les plages entières de concentration d’oxygène, et peuvent également fonctionner avec un capteur d’humidité en option. Cette possibilité est étudiée et utilisée avec succès pour de nombreuses applications, comme par exemple les capteurs qui contrôlent l’humidité des fours de boulangerie industriels à des températures élevées (> 100°C). En règle générale, les capteurs d’oxygène fonctionnent jusqu’à 300°C et peuvent être exploités à ces températures élevées. L’exploitation d’un capteur d’oxygène à température élevée signifie que les capteurs sont étalonnés en usine pour fonctionner dans une plage de +/-50°C de la température cible, entre 0°C et 250°C.

La taille du module FCX-MC peut être modifiée afin de l’adapter à une nouvelle application ou une application déjà existante lors d’un réaménagement. La taille actuelle du module est optimisée pour certaines applications, y compris le montage de ce dernier sur des racks. A cet effet, le module peut aussi être fourni avec un connecteur DIN standard. Le module FCX-ML est déjà très compact et sa taille ne peut plus être réduite. Les deux types de modules bénéficient d’une implantation et d’une finition solides sur circuit imprimé et intègrent des composants SMD standard, pour une stabilité d’alimentation durable.

Le module FCX-MC peut être fourni avec des signaux de sortie numérique standard tels que le RS-485 ou l’I2C. Le débit de communication peut être optimisé individuellement et il est possible de programmer l’adresse directement. La capacité de sortie du signal numérique du module FCX-MC est essentielle pour les futurs projets de fabrication et de production numérique, cette dernière étant par exemple définie dans le cadre de l’initiative Industrie 4.0. Il est possible de connecter en série plusieurs modules de capteur d’oxygène avec des adresses différentes à l’aide de l’interface de communication numérique offerte par Pewatron.

La plupart des modifications apportées par le client concernent le capteur lorsque ce dernier doit être relié au circuit imprimé à l’aide de câbles. La tête standard est un petit circuit imprimé qui peut être utilisé pour fixer le capteur au support utilisé, mais ce circuit retient seulement ~100°C en service. Pewatron a développé deux têtes de capteur qui peuvent être montées directement sur le support de l’application et qui fonctionnent jusqu’à 200°C. Pewatron propose aussi des câbles qui fonctionnent jusqu’à 200°C. Tous les câbles sont de grande qualité à faible bruit CEM. Etant donné que le signal du capteur se situe uniquement dans la plage µA, il n’est pas recommandé d’utiliser des câbles d’une longueur supérieure à 5 mètres. Les câbles sont reliés au circuit imprimé à l’aide de connecteurs à 5 pôles, et l’extrémité du câble est protégée contre les bruits CEM à l’aide d’absorbeurs de bruit CEM.

Les possibilités de personnalisation sont très variées et les modules d’oxygène peuvent être adaptés à de nombreux niveaux. Pewatron travaille sans relâche à l’optimisation du capteur afin de pouvoir l’intégrer à des applications très exigeantes. Nous nous concentrons plus particulièrement sur les exigences telles que la stabilité durable des modules de capteur, la précision, le temps de réponse et les applications concernant par exemple l’utilisation du capteur en tant que capteur d’humidité. Nous pouvons prendre en charge quasiment toutes les applications nécessitant de contrôler l’atmosphère.

Produit pas trouvé?

Découvrez le reste de notre assortiment ainsi que nos solutions sur mesure.

Veuillez nous envoyer votre demande où appelez-nous.